Le Naturoptère de Sérignan-du-Comtat : le jardin intelligent

September 16, 2019

A quelques kilomètres d’Orange, dans le pimpant village de Sérignan-du-Comtat, la commune a souhaité créer il y a tout juste dix ans un lieu où l’observation de la Nature en général serait le maître mot, d’où son nom de Naturoptère.

 

 

 ​Conçu ex-nihilo à côté de l'Harmas, la propriété du naturaliste Jean-Henri Fabre, ce projet avait  et a toujours pour ambition de faire partager au plus grand nombre la culture naturaliste. Privilégiant une approche didactique, scientifique mais aussi ludique et poétique, le Naturoptère est un « laboratoire vivant ». Les très beaux bâtiments qui abritent les lieux  de travail et d’expositions ont par ailleurs été voulus en harmonie avec le concept initial : une construction totalement écologique dans les moindres détails.

Mais ce qui m'amène ici, c'est, bien sûr, un jardin, celui qui s'est développé autour des bâtiments, complément indispensable de cette entreprise singulière. Par un après-midi d’été caniculaire, j’ai rendez-vous avec Robin Mourgues, le chef jardinier qui m’attend tout souriant dans son petit royaume…

 

Un lieu d’insertion professionnelle

 

Tout en croisant des enfants et leurs parents très occupés à construire un abri à oiseaux, je mitraille de questions mon interlocuteur puisque selon mon habitude, j’aime savoir à qui j’ai affaire ! A la base guide de randonnée, animateur et naturaliste par passion, c’est en tant qu’animateur qu’il est entré au Naturoptère.  

Depuis deux ans, il s’occupe à 100% du jardin mais précise « que l’établissement, s'il est toujours un lieu où l'on étudie la Nature, où l'on reçoit les scolaires et où l'on participe à des manifestations, est à présent et avant tout un lieu d’insertion professionnelle. Nous accueillons des personnes en situation aussi diverses que difficiles. C’est l’occasion pour elles de découvrir de nouvelles orientations, de franchir un cap et pour nous, de les former, les encadrer et de les accompagner vers un retour à l’emploi ».

 

Un espace semi-naturel

 

Mais revenons au jardin qui peut paraître un peu déroutant au premier regard car ici, le souci n’est pas la perspective étudiée ou l’art topiaire. Conçu comme un espace semi-naturel, « un mélange de végétation spontanée et ordonnée » résume Robin. « Nous sommes partis de rien. Après avoir accumulé les plantes, il a fallu trier en fonction de leur usage et de leur origine géographique puis aménager les espaces, non seulement en fonction de leurs origines comme je le disais mais aussi  de leurs usages ».

 

 

C’est donc un milieu artificiellement mis en place pour accueillir la biodiversité locale mais aussi des plantes venues d'autres continents. Je découvre ainsi le coin des plantes médicinales d'Asie ou celui des plantes aromatiques d'Afrique ! Je vois pour la première fois à quoi ressemble un pied d'absinthe ou un caféier d'Arabie et Robin en profite pour me montrer tous ces petits insectes dont on ne soupçonne pas l’existence et qui trouvent là leur bonheur.

Devant un espace que l'on pourrait croire en friche, mon guide  évoque du coup l’étonnement des visiteurs, petits et grands, devant ce que l’on pourrait prendre pour un laisser-aller bon enfant mais qui, en fait, est l’esprit même de ce projet : « Laisser faire la nature. Intervenir de façon intelligente et modérée. Ponctuellement. Ne pas arracher une tige sèche par exemple pour que la cigale ponde. Expliquer également, surtout en ce moment de grandes chaleurs, que l’arrosage est aussi raisonné ».

 

Dans ce petit paradis pour la flore et bien évidemment la faune, si précieuse, si fragile par les temps qui courent, je me dis, en prenant congé de Robin, qu’il faudrait beaucoup de lieux à l’image de celui-ci. Un lieu où le souci de la dignité humaine va de pair avec celui de préserver notre Nature. Ce travail pédagogique essentiel qui permet de rappeler aux visiteurs l’importance primordiale de la vie qui nous entoure, je vous invite chaudement à le découvrir. Faites-vous ce beau cadeau utile, pour vous et vos enfants si vous en avez...

 

 

Le Naturoptère à Sérignan-du-Comtat est ouvert toute l’année sauf le 1er mai, les 24 et 25 décembre et le 1er janvier. 

Pour tous renseignements : 04 90 30 33 20 ou sur le site www.naturoptere.fr

Tags:

Share it
Share on Twitter
Please reload

© 2020 par VIN CUISINE & JARDINS.

Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Black Instagram Icon