top of page

Maison Tardieu – Laurent : le choix du micro-négoce pour des vins authentiques et de caractère


Depuis 1994, Michel Tardieu sélectionne et élève des vins issus de très vieilles vignes et provenant des meilleurs terroirs des crus de la Vallée du Rhône. Associé jusqu'en 2008 au Bourguignon Dominique Laurent, il gère désormais en famille cette petite entreprise qui joue dans la cour des grands…

Installé à Lourmarin dans le Luberon, région dont il est originaire, Michel Tardieu voue à la vigne et au vin une véritable passion qui l’a amené un beau jour de l’année 1994 à franchir le pas, lui, le fonctionnaire que rien ne prédestinait à cette nouvelle carrière de négociant. Mais ce saut dans l’inconnu n’en était pas vraiment un : il connaissait la vallée du Rhône comme sa poche et avait déjà noué des contacts avec de nombreux vignerons ; et il avait un atout de choix dans sa manche, le Bourguignon Dominique Laurent, viticulteur exceptionnel dont il avait suivi le parcours et avec lequel il s’était lié d’amitié.

« A l’époque, mon père avait déjà son propre club de dégustation, le Clinton, du nom d’un cépage hybride interdit car il produit beaucoup de méthanol, souligne un brin amusé Bastien, le fils, lui aussi tombé tout jeune dans le tonneau… Mon père nous a transmis sa passion avant même de créer son négoce. Pendant les repas du dimanche, il nous faisait sentir les vins et parfois nous avions même droit à une goutte ! ».   C’était donc pour lui une évidence de rejoindre l’entreprise familiale, ce qu’il a fait en 2010 après un parcours relativement classique : BTS viti œno et diplôme national d’œnologie à Montpellier. Il se souvient encore de sa première vinification en 2002 chez Sylvain Fadat du domaine d’Aupilhac en Languedoc (désigné vigneron de l’année en 2021 par la RVF) qui l’a conforté dans son envie de poursuivre dans ce métier.

Sa sœur Camille, elle aussi, a rejoint l’entreprise armée d’une licence en marketing communication. Avec leur mère Michèle, la famille au complet est donc aux manettes. Et au diapason de la philosophie du père Michel Tardieu : faire des vins qui expriment l’âme des différentes appellations !


Des sélections drastiques


C’est pourquoi à l’image du micro négoce bourguignon, la maison Tardieu – Laurent se focalise sur la qualité des raisins avec des sélections drastiques sur des parcelles de vieilles vignes et de beaux terroirs. Et pour cela, il faut sillonner sans relâche la Vallée du Rhône du nord au sud pour dénicher les cuvées les plus nobles et convaincre les vignerons de leur en céder une petite partie. «Il faut se remettre dans le contexte des années 1990, quand les vins rhodaniens ne suscitaient pas beaucoup d’engouement. Quand mon père s’est lancé dans le négoce, toutes les portes s’ouvraient même dans les plus beaux domaines. Et les liens créés à l’époque perdurent aujourd’hui même si les vins de la Vallée du Rhône ont énormément gagné en notoriété ».

La famille Tardieu travaille actuellement avec une centaine de vignerons (deux ou trois par appellation). Avec une méthode éprouvée qui ne nécessite aucun cahier des charges, juste un process de vinification établi en fonction des caractéristiques du millésime.

Après la vendange, la vinification s’effectue sur place dans les domaines. Puis, quand les vins ont fini de fermenter dans les cuves, au moment du décuvage, ils sont entonnés, toujours à la propriété, dans les fûts Tardieu-Laurent qui, en février, gagnent les caves de Lourmarin, avec les documents officiels indispensables.


Une marque de qualité

Tous les vins de syrah passent en fûts de chêne neufs. Les vins issus de grenache passent en “fûts d’un vin”. « Nous sommes très peu interventionnistes », souligne encore Bastien. Les vins sont élevés sur lie fine en phase réductrice pendant 24 mois. Et pour préserver la pureté des arômes, il n’y a pas de filtration pour les rouges et très peu pour les blancs ; et pas de collage. Et le résultat est là : des Becs Fins, le côtes-du-rhône départ de gamme, à l’Hermitage, le summum, le nom Tardieu Laurent est devenu une marque de qualité que les amateurs de vin plébiscitent.



REPÈRES

Production : environ 250 000 bouteilles dont une petite moitié en côtes-du-rhône générique (2 blancs et 3 rouges)

Appellations : tous les crus de la vallée du Rhône plus un bandol rouge.

Vignes : la famille Tardieu n’en possède pas. Elle est négociant-éleveur à 100 %

Ventes : un tiers France pour deux tiers export ; chez les particuliers, cavistes et restaurateurs

Contact : route de Cucuron à Lourmarin

Tel : 04 90 68 80 25 / info@tardieu-laurent.com

7 vues0 commentaire
bottom of page