© 2020 par VIN CUISINE & JARDINS.

Proudly created with Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Pinterest Icon
  • Black Instagram Icon

Vignobles Alain Jaume : une famille qui voit grand !

August 7, 2018

 

 

A partir du Domaine Grand Veneur situé à la frontière nord de l’appellation Châteauneuf-du-Pape, Alain Jaume a considérablement augmenté l’étendue de ses vignes au fil des ans, passant d’une dizaine d’hectares en 1979 à quelque 150 aujourd’hui. Sans négliger pour autant son activité de négoce.

 

Dans la famille Jaume, le métier de vigneron est une tradition. Si c’est Mathieu Jaume qui, le premier, décida de cultiver la vigne à Châteauneuf-du-Pape dès 1826, c’est Alain Jaume et son épouse Odile qui, en 1979, vont lui donner une autre dimension avec la création du Domaine Grand Veneur : 9 ha de vignes (moitié en châteauneuf-du-pape, moitié en côtes-du-rhône) et la volonté affichée de mettre en bouteilles des vins jusque-là vendus en vrac. « Mon père pensait pouvoir faire différemment, dans la culture mais surtout dans la commercialisation ; ce qui a nécessité de gros investissements » souligne Christophe, un des deux fils qui a intégré en 2003 l’entreprise familiale en même temps que son frère Sébastien. Le premier a fait des études d’œnologie à Beaune ; le second est ingénieur œnologue. Ils seront rejoints dix ans plus tard par leur sœur Hélène, la cadette, qui vient donc compléter ce tableau familial.

Un tableau loin d’être figé, chacune des arrivées des enfants s’accompagnant d’un agrandissement du vignoble. Car «il faut donner aux jeunes de nouveaux projets lorsqu’ils s’installent ! » si l’on en croit le père, Alain Jaume, qui n’avait pas attendu pour agrandir son domaine, toujours sur Châteauneuf, autour des parcelles qu’il possédait. Une quarantaine d’hectares au total, jusqu’à l’arrivée des enfants donc.

 

En 2003, lorsque Christophe et Sébastien rejoignent l’exploitation, la famille Jaume met le cap sur la rive droite du Rhône pariant sur le potentiel qualitatif du terroir de galets de Lirac : 32 ha au sein de l’appellation pour constituer le Clos des Sixtes.  Quand arrive Hélène, c’est vers Vacqueyras que la famille se tourne, profitant d’une belle opportunité : reprendre le Château Mazane, une propriété de 10 ha d’un seul tenant, avec laquelle la Maison Alain Jaume collaborait depuis de nombreuses années dans son activité de négoce. « Nous avons transformé ce que nous avions fait en partenariat pendant des années en vin de propriété, sur le terroir des garrigues qui fait partie des meilleurs terroirs de Vacqueyras, souligne Hélène. Avec en prime une bâtisse au milieu que l’on a transformée en gîte. » Même cas de figure en 2015 avec cette fois une propriété viticole de 55 ha, en côtes-du-rhône, la Grangette Saint –Joseph à Violès, elle aussi d’un seul tenant, avec laquelle la famille Jaume collaborait depuis 1997.

Aujourd’hui, l'ensemble des domaines  Alain Jaume & fils  est cultivé en agriculture biologique. Pour les compléter, et de manière à offrir aux clients une gamme complète des vins de la vallée du Rhône sud, des partenariats en sélections de négoce ont été mis en place depuis 1997 sur des appellations voisines (Tavel, Ventoux, Cairanne, Rasteau, Gigondas). « Chacun de ces terroirs et de ces assemblages exprime une singularité » affirme Alain Jaume qui insiste sur la philosophie qui anime toute la famille : "Faire de bons raisins pour avoir de bons vins". 

 

REPERES

  • Vignobles Alain Jaume & fils – Domaine Grand Veneur

  • Production annuelle : 1 million de bouteilles dont 20% avec des raisins issus du négoce (70% à l’export)

  • Les marques : Alain Jaume & fils ; Domaine Grand Veneur ; Domaine du Clos de Sixte ; Château Mazane.

  • Membre de l’association « Vignobles et Signatures » qui regroupe 17 grands domaines du vignoble français.

  • Tel : 04 90 34 68 70

  • www.vignobles-alain-jaume.com

 

 

Share it
Share on Twitter
Please reload